Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ImageImage
ÉvènementsMairieÉlusLes membres des commissionsPermanences du Maire et des AdjointsMembres du CCAS/ SIDECDémarches AdministrativesÉtat CivilProcès verbaux du Conseil MunicipalInfos brèvesTravaux de la commune 2017Informations CCPSLes collectes ménagèresLe calendrier des horaires de la déchetterie de SolesmesDéchets IFSCollecte Déchets Amiante-CimentPole culturelle de la CCPSSaison culturelle 2017LalpCentre de LoisirsP L U IInformations PAYS DU CAMBRESISA votre serviceC L I CCONCILIATEUR DE JUSTICEC A Foffres d'emploiOffres de location d'habitationsACTUALITES ACTUALITES 2016ACTUALITES 2017SOYEZ VILGILANTSLes associationsAglaé au fil du tempsA C P G/ C A T MAmicale des Sapeurs PompiersClub de MarcheK-DanceL'harmonie La ConcordeClub du Cyclo de VieslyLes enfants de l'écoleSport au FemininTennis de TableU S Viesly, footballViesly animationVivre ensembleLes Z'amis de VieslyLa Croix RougeVie économiqueÉcolesPhotos de classes, photos de groupeCantineNAP/PériscolaireÉcole Maternelle : les conseils d'écoleLa vie de l'école maternelleEcole Primaire : les conseils d'écoleLa vie à l'école primaireFamilleNotre villageLe patrimoine Les infrastructuresLa mediathèque met en place des points de collectesNous contacter
Mairie de Viesly    10,Rue de la Mairie - 59271 VIESLY  Tél : 03 27 85 09 03  Fax : 03 27 85 07 02   E- mail : mairie-de-viesly2@wanadoo.fr
BLASON.pngDSCF3423
Bienvenue à la Commune de Viesly
i517-444o7qbc36ce-3lj5q
Histoire de l'abreuvoir D'après le livre de Mr Mériaux  Paul :

" Le 25 Aout 1914, les Anglais se replient en bon ordre et traversent la localité; le soir, les troupes françaises font leur apparition et l'artillerie arrive par la route de Solesmes et de Fontaine-au-Tertre, c'est la retraite, l'ennemi avance rapidement du côté de Montay.

Le 26 Aout, la bataille fait rage à Viesly et aux alentours : à 5h30 du matin, le canon commence à gronder, les coups sont d'abord très distancés mais vers 6h30, les batteries placées près du village commencent à tirer , les maisons tremblent, beaucoup sont abîmées, plusieurs mêmes incendiées.

Vers 8H30, les hussards de la mort, qui inspiraient la terreur, pénètrent dans le village, ils se dirigent vers Caudry,
mais ils marqueront leur passage par trois crimes abominables.

Sur la place Verte, quelques-uns de ces hussards rentrent dans les maison, plusieurs se dirigent vers la demeure de M.Prévost qui se trouve dans sa cour avec MM. Théophile Delwarde, J.- Bte Jumeau et un vieillard qui vient de se cacher ; ils se précipitent sur eux, l'un des hulans dit en français :" On a tiré, vous fusillés"
et sans plus tarder les brutes s'emparent de M.Th Delwarde et l'entraînent.

Celui-ci, qui n'était pas manchot, voulut se dégager, mais ils le frappèrent de coups de crosses jusqu’à ce qu'il eût le crâne fracassé, ils l'achevèrent d'un coup de revolver.
Puis, ce fut le tour de MM Prévost et Jumeau, ils furent conduits près de l'abreuvoir (ou se trouvait la bascule)

img001
et les plaçant l'un à coté de l'autre, ils les fusillèrent ; ils reçurent chacun trois décharge et tombèrent à la renverse dans l'abreuvoir. M. Prévost qui n'avait pas été tué par la fusillade essaya, dans un sursaut d'agonie, de remonter en s'accrochant le long du mur du fossé, mais les bandits l'en empêchèrent en lui fracassant les mais à coups de crosses et le repoussèrent dans l'eau.

A la suite de ces crimes, la terreur régna à Viesly et personne n'osait sortir de sa maison ; ce n'est que trois jours après que les autorités municipales entrèrent en pourparlers avec un chef allemand qui donna l'autorisation de retirer les malheureuses victimes de l'abreuvoir. 
On eut le droit de les enterrer directement au cimetière sans suite et sans passer par l'église.
Après ces crimes, on comprend ainsi quelle terreur régna dans notre village pendant de longues semaines..........................."




img001DSCF1958SAM_5506SAM_5507
Le 11 NOVEMBRE 2014, un hommage leur a été rendu lors de l'inauguration d'une plaque commémorant ce tragique événement